Plaja cu gânduri

Une mort très douce, Simone de Beauvoir

Două idei dintr-o carte-provocare/ dorință/ dor/ căutare:

Plus loin, de belles robes de chambre duveteuses, aux tendres couleurs; j’avais pensé: „Je lui en achèterai une pour remplacer le peignoir rouge.” Parfums, fourrures, lingeries, bijoux: luxueuse arrogance d’un monde où la mort n’a pas sa place; mais elle était tapie derrière cette façade, dans le secret grisâtre des cliniques, des hôspitaux, des chambres closes. Et je ne connaissais plus d’autre vérité.

***

Le vendredi s’est écoulé sans histoire. Le samedi, maman a dormi tout le temps:
-C’est bien, lui a dit Poupette. Tu t’es reposée.
Maman a soupiré:
-Aujourd’hui, je n’ai pas vécu.

Adaugă comentariu